Un 1OO bornes en Gascogne


le 12/09/2OO8
par michel


Un 100 bornes est né ! C'est un gascon m'sieurs dames, un vrai, un dur ! Un de ceux qu'on oublie pas, qui vous pose au ras du sol, qui vous durcit les mollets et les cuisses, mais qui vous met en grâce, m'sieurs dames, ... pourvu qu'on le termine. 

Le premier ultragascon 1OO km et 5O km du Savès s'est déroulé le 7 juin 2008.

Départ à 6h : Samatan, cité du foie gras et d'histoires de "Rrruby".
Au programme treize villages à relier dans le pays gersois : du Savès, de l'Arrats Gimone, jusqu'à la frontière des monts d'Astarac... et la topographie qui va avec.
Deux boucles différentes de 50 km chacune et 1771 m de dénivelé positif pour 1OO km. 
Une première : 140 au départ sur la ligne, pour une aventure sévère...
Ca surprend, ça déménage et ça souffre dans le peloton... en silence m'sieurs dames, en silence, nous sommes sur un 1OO bornes.

L'histoire en images, la voici qui arrive !  D'autres suivent.
 
Comprenez, il a fallu construire le bonheur des yeux de manière artisanale. Pardon aux impatients. C'est tout à fait humain que de s'accoutumer aux résultats et clichés disponibles à l'arrivée, pour le bonheur des yeux... et un peu pour l'ego ; c'est bien ''normal''.
 

ultragascon
est né, il a ''marché'', il a besoin de grandir un peu, de parfaire sa foulée juvénile pour vous offrir, comme ses aînés, le plaisir visuel immédiat sur la ligne, de ce sourire-ci, de ce rictus-là (le nôtre, celui d'un autre), sur une carte postale.
Pensez que ce plaisir-là vous l'avez déjà eu, en continu...pendant 1OO bornes ! De belle manière en somme.

L'avez vous oublié ? Et le rêve dans tout ça ? En fermant les yeux pour une balade intime, rien ne se fige sur du carton ou un écran rigide, tout est autre, l'émotion est imprenable. Inoubliable, inoubliable...
Mais la contrariété taquine...on s'impatiente, on se prend à douter sur la promesse, et puis ...

enfin mille photos



Car on ne vous oublie pas m'sieurs dames, on ne vous oublie pas...,
on vous respecte trop ! Alors m'sieurs dames, on s'applique, on s'applique tellement pour vous rendre le bonheur que vous avez donné à l'ultragascon 2OO8 ...

... que l'on est à la bourre !